Commentaires

  • Avatar
    00
    Portal - posté le 09/10/2008 à 18:04

    Hihi, quelle bande de monstres...
    Notons que les "je sais plus quoi" avec des ailes feraient de bons magus stealers.

  • Avatar
    00
    Chappatrak - posté le 09/10/2008 à 18:56

    Excellent , j'adore.

  • Avatar
    00
    Alaric Cantonain - posté le 09/10/2008 à 20:43

    Voici donc le bonheur de tout Inquisiteur, quelque soit son ordre.
    Le credo de l'Inquisition : "Tue le mutant, tue le xenos, tue l'hérétique".
    Quelque part ça tombe bien puisque les créatures ci-dessus répondent aux trois critères: mutants ils le sont visiblement, xenos aussi car leurs gènes sont en partie ceux de genestealers, et hérétiques aussi puisque la lumière de l'Empereur les a définitivement oubliés.


    Un peu d'histoire sur les mondes où survivent ces bestioles (jentend dire : « Ouais du fluff ! »):

    Le secteur Dolph, dans lUltima Segmentum, a commencé à être la proie d'une infestation genestealer il y a environ quatre siècles. La particularité du système Lundgrind est son étoile bleue CYP450, qui émet de très grandes quantités de rayons ultraviolets et gamma qui ne sont pas tous absorbés par l'atmosphère des différentes planètes qui le composent. D'où une concentration importante de mutants radiologiques, et pas seulement dans les basses classes de la société. Cette réalité existe depuis des millénaires (comme dans d'autres systèmes) et la région, bien que sous surveillance inquisitoriale, n'était pas trop la cible de purges impériales. Les mutants pas trop difformes y étaient assez bien tolérés dans l'ensemble, et les plus laids souvent cachés ou bien maquillés, s'ils n'avaient pas été tués à la naissance.

    Le genestealer originel, passager clandestin d'un vaisseau de contrebandiers, s'est installé dans les bas fonds de la Ruche 5 de la planète Lundgrind VI (capitale du système), contaminant pendant la première année plus de trois milliers de miséreux : travailleurs, jeunes gangers et mendiants étant ses principales victimes, car ce sont les personnes les plus fréquentes et les plus vulnérables dans les profondeurs de l'immense cité. Cependant quelques riches marchands de passage, des nobles à la recherche de perversions particulières, avec leurs serviteurs, ainsi que des chasseurs de primes et autres explorateurs isolés furent également contaminés.

    Les mutations qui furent visibles chez les enfants des « infectés » n'étaient pas bien différentes de celles de leurs aînés, si ce n'est parfois cette jolie couleur bleutées que des écailles, des ongles ou bien des morceaux de carapaces pouvaient arborer, et qui faisait la joie des parents. Ce fait fut même répertorié par le Mechanicum sous la dénomination de "modification pigmentaire de cause astrale", la cause ayant été attribuée à la chute de la comète Adrynel dans l'étoile un an plus tôt.
    En dix ans, toutes les strates de la ruche furent corrompues à des dégrés différents et les "mutants bénis des cieux" de plus en plus fréquents. On estime que 10 à 30% de la Ruche 5 fut affectée sur ces dix premières années. La chose la plus étonnante est que des hybrides genestealers (les "mutants bleus") étaient présents dans la plupart des autres ruches. La raison la plus probable est la migration d'un grand nombre d'infectés en dehors de la ruche vers les ruches voisines, en particulier des individus mâles qui auraient disséminé leur semence souillée dans les ventres de femmes rencontrées au hasard de leurs pérégrinations.

    Il semble qu'un autre facteur ait favorisé les individus contaminés par les gènes genestealers, que les membres de l'Ordo Xenos nomment les Consanguins. Ils semblent plus vigoureux, plus résistants aux lourdes tâches, et qu'ils fassent preuve entre eux d'un esprit de sociabilité accrue. Les Consanguins s'entraident, et arrivent plus facilement à monter dans l'échelle sociale. De même, un Consanguin haut placé aidera plus préférentiellement d'autres Consanguins, comme s'il existait un lien familial. Cela explique aussi que les ruches les plus infectées furent les plus productives, les plus compétitives et que leur niveau de vie ait augmenté plus rapidement.
    C'est ainsi que naturellement se mit en place une structure d'entraide, de manière informelle dans un premier temps, puis sous le nom de l'Eglise de la Fraternité, qui à tous points de vue respectait le dogme impérial et la vénération de l'Empereur. C'est insidieusement que des changements intervinrent, année après année, dans les rites du culte, l'Empereur par exemple fut de plus en plus appelé "Père Suprême", et la priorité des membres devint de protéger absolument leurs enfants et les autres membres de la Fraternité.

    Lorsque les premiers genestealers de pure souche apparurent, ils furent immédiatement pris en charge par les autorités du culte (des Consanguins membres de l'Ecclésiarchie pour la plupart), et cachés en des lieux gardés secrets, souvent dans des sanctuaires situés au plus profond des ruches. C'est la nuit que ces monstruosités allaient contaminer d'autres victimes, ou exterminer les rares individus résistants à l'insémination, les Consanguins faisant le ménage derrière eux, que ce soit au sens propre, comme au sens de faire disparaître les victimes des registres officiels. La contamination saccéléra de manière exponentielle, et lon pense quelle atteignit 70% de la population planétaire au bout de seulement un demi-siècle, soit environ 3 ou 4 générations. Les Consanguins en effet se reproduisent dès quils accèdent à leur maturité sexuelle et non leur âge civil dadulte, seule explication à la pyramide des âges de Lundgrind VI. On a aussi émis l'hypothèse qu'une partie de la population non infectée fut exterminée sans laisser de traces.

    Parallèlement à la planète-capitale, cest lintégralité du système qui fut corrompu de lintérieur par une exportation de genestealers sous protection étroite vers les autres planètes, lunes et stations.
    La particularité de linfection genestealer du système de CYP450 est quelle ne sest pas accompagné dune insurrection au sens visible du terme, comme cela sest produit en dautres lieux de la Galaxie et par la suite dans les autres systèmes du secteur Dolph. Lélimination des « indésirables » sest faite sous couvert de disparitions pures et simples, telles que pour la plupart des membres de lInquisition qui ont fait lerreur de ne pas sentourer des protections nécessaires au moment critique de leurs enquêtes.
    On estime quau centième anniversaire de la venue du genestealer dorigine, nommé Patriarche, tout le système CYP450 était sous son contrôle, des membres du gouvernement aux travailleurs, en passant par l'intégralité des forces armées. Deux cents cinquante ans plus tard, il contrôlait un tiers du secteur et était déjà bien infiltré dans les deux tiers restants, certains genestealers étant devenus des Patriarches à leur tour dans le secteur complet, commandant à des milliards d'hommes, d'hybrides et de mutants, ainsi qu'à des centaines de milliers de genestealers.

    Alors que les mondes infiltrés par les genestealers tombent rapidement sous les attaques des Tyranides qui sont comme attirés par leurs semblables, le système Dolph fut totalement épargné. La raison de cette spécificité est certainement lextermination rapide de la flotte ruche tyranide Famès par le chapitre des Black Tigers, alors quelle se dirigeait dans la direction du système contaminé.

    Lhorrible vérité fut exposée au grand jour lorsque la créature que lon nomme maintenant le Patriarche Suprême, dans une volonté daccélérer encore sa suprématie, sallia aux Puissances de la Ruine, ce qui troubla lEmpyrean, et avertit les forces impériales.

    Depuis une cinquantaine dannées maintenant, le secteur Dolph est à feu et à sang, la bataille sengageant sur plusieurs fronts. Dans un premier temps, les cultistes combattaient exclusivement les non-cultistes des autres systèmes du secteur, puis ceux-ci reçurent laide des impériaux venant de lextérieur, en grande partie des contingents de la Garde Impériale, mais aussi quelques compagnies de Spaces Marines, l'ensemble sous couvert inquisitorial. Les combats les plus violents ont lieu dans le système de la géante rouge CYP566, dont la plupart des planètes sont recouvertes dune épaisse jungle, inondant les abords des cités-ruches dont les centaines de milliers dhabitants ne connaissent pas de repos.

  • Avatar
    00
    Alaric Cantonain - posté le 09/10/2008 à 22:08

    To Portal: Les bestioles avec des ailes (des Chaosmorphes de la marque défunte Ilyad Games) feront en effet de bien jolis Magi pour la Secte Genestealer dans les parties d'Apocalypse.

  • Avatar
    00
    Aarghal - posté le 10/10/2008 à 17:27

    Holy [censure impériale] Emperor's [censure impériale] moth*[censure impériale] Xénos !
    C'est la plus belle brochette de mutants que j'ai vu depuis un longtemps!

    Alaric, toi et ton imagination débordante, pensez-vous prendre un peu de repos?